Home AMA Processus électoral : l’ECC lance « cap vers 2023 »
AMA - March 27, 2021

Processus électoral : l’ECC lance « cap vers 2023 »

bokundoa

L’église du Christ au Congo a lancé, ce samedi 27 mars, sa feuille de route électorale intitulée « Cap vers 2023 ». Cet agenda contient une série d’activités planifiées à mener. Il s’agit notamment de Plaidoyer et médiation ; Observation électorale et Éducation civique et électorale.

Pour le président national de l’ECC, Rév. André Bokundoa-bo-Likabe, « Jusqu’à présent, nous ne sommes que dans les débats politiciens sans démarrer formellement le cycle électoral de 2023. D’où, il faut trouver le consensus autour des préalables suivants : mettre en place la nouvelle équipe dirigeante de la CENI avant la fin de la session parlementaire de Mars-Juin pour éviter de subir la contrainte de dépassement du délai constitutionnel ; Obtenir la publication du calendrier électoral par la nouvelle équipe de la CENI dans un bref délai… », a-t-il déclaré.

A en croire le Pasteur Eric Senga, Porte-parole de l’ECC, Cap vers 2023 s’articule donc autour de l’identification des réformes pertinentes, la formation en logistique, la vulgarisation des réformes pertinentes.

Il s’agira aussi d’’évaluer la MOE (Mission d’observation électorale), l’observation des opérations électorales, le renforcement des capacités, la planification et l’élaboration des modules. L’enquête de perception, la formation des électeurs, le calendrier électoral citoyen, l’éducation civique et électorale fera aussi partie de cette feuille de route.

Réformer la CENI

A à travers sa commission Justice, paix et sauvegarde de la création, l’ECC avait organisé, récemment, des ateliers de deux semaines sur des réflexions avec l’élite protestante.
Ces ateliers se sont inscrits dans le cadre de l’organisation d’un éventuel forum relatif à la restructuration totale de la CENI avant les prochaines élections générales.

Pour l’ECC, des réformes importantes s’imposent dans ce domaine des élections pour éviter au pays des crises à répétition après chaque échéance électorale.

Soutien à la démarche des confessions religieuse

En droite ligne de Cap vers 2023, le président national de l’ECC, Rév. André Bokundoa-bo-Likabe, n’a pas manqué d’apporter son soutien total au dernier communiqué des confessions religieuses du 20 mars 2023 sur le processus électoral et a rappelé que l’ECC tient à la tenue impérative des élections crédibles, transparentes et apaisées en 2023. Ce, pour 3 bonnes raisons.

« Premièrement, c’est pour respecter la régularité du cycle électoral tel que convenue dans notre pacte social coulé dans la constitution du 18 février 2006, spécialement en ses articles 70, 103, 105, 197 alinéa 4, 198 alinéa 2, etc. Deuxièmement, c’est pour préserver la légitimité des institutions et de leurs animateurs depuis la base jusqu’au sommet de l’Etat en vue de garantir la confiance entre dirigeants et dirigés. Ce qui pourra favoriser la paix et la sécurité dans notre pays. Troisièmement, c’est pour pérenniser l’alternance démocratique dans notre système politique, gage de renforcement de l’Etat de droit en RDC. Ce qui pourra aider le pays à arriver à une ouverture formelle aux investisseurs étrangers », a déclaré le Rev. André Bokundoa-bo-Likabe.

PM

L’article Processus électoral : l’ECC lance « cap vers 2023 » est apparu en premier sur Matininfos.NET – Information de la RDC en toute impartialité.

Source: Matininfos

Source : African Media Agency (AMA)

(Visited 1 times, 1 visits today)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

South Sudan plagued by violence and corruption, Human Rights Council hears

South Sudan continues to be “plagued” by violence and corruption, the Human Rights Council…